L'agglo TLP à vélo

L'agglo TLP à vélo

Les déplacements à vélo font partie de l’histoire de l’agglomération, que ce soit pour les plus sportifs, pour le cyclo-tourisme ou pour les déplacements du quotidien. La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées se donne les moyens de faire perdurer cette tradition, à l’image du schéma directeur vélo et mobilités actives, en cours d’élaboration.

 

Les vélos électriques en libre-service

Afin de faciliter vos trajets en ville, le réseau TLP Mobilités met à disposition 50 vélos électriques en libre-service. Accédez au service depuis une des stations de Tarbes (dès le 17 octobre) ou de Lourdes (prochainement).
Pour retirer ou déposez un vélo, rendez-vous dans une des stations du réseau :
A Tarbes :

  • Gare SNCF
  • Place de Verdun
  • Halle Brauhauban
  • Place Marcadieu
  • Pôle Universitaire

Prochainement à Lourdes ! Plus d’informations sur https://www.tlp-mobilites.com/

Découvrez la carte des aménagements cyclables :

Les parkings vélo

Arceaux
Le territoire de la CATLP compte plus de 200 arceaux vélo, dont une trentaine à Lourdes et près de 180 dans Tarbes et sa périphérie. Deux vélos peuvent être stationnés sur un seul arceau.
Box vélo fermés
Des parkings vélo fermés, sous la forme de box individuels, sont disponibles :
 A la gare SNCF de Tarbes
 A la gare routière de Tarbes (avenue du Maréchal Joffre)
 A l’aire de covoiturage de Séméac

Le vélo, pour tous les goûts !

Le vélo à TLP : une longue histoire

Apparue en 1817 en Allemagne, la draisienne, ancêtre du vélo, s’est perfectionnée tout au long du XIXème siècle en devenant progressivement le vélocipède puis la bicyclette en 1880 (avec pédalier et chaîne). Rapide, simple d’utilisation, peu coûteuse, ludique, la « petite reine » a connu un avènement rapide en France à partir de 1900, jusqu’à l’essor de l’automobile dans les années 1950 et 1960.
Malgré ce basculement vers l’automobile, la renommée du vélo a toujours été de premier rang dans l’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées. Porte d’entrée vers les vallées pyrénéennes, elle est depuis 1933 une base de départ privilégiée du Tour de France vers les cols légendaires des Pyrénées. Parmi eux, le célèbre col du Tourmalet, à l’image de l’étape Tarbes – Tourmalet 2019 remportée par Thibault PINOT.
Le climat et le cadre paysager très appréciés par les sportifs et les cyclo-touristes incitent à la découverte du territoire à vélo. Objet de loisir et de découverte, le vélo est aussi depuis longtemps plébiscité par la population locale. Symbole de l’industrie tarbaise, l’Arsenal était en effet réputé pour le flot de vélos observable à la sortie d’usine des ouvriers.

Vélo, boulot, dodo !

Selon Jean-Pierre ORFEUIL (spécialiste des mobilités urbaines), « le problème de la voiture, c’est qu’elle est faite pour rouler à 130 km/h avec 4 personnes à bord alors qu’en ville on roule à 30 en moyenne avec une seule personne » (La Dépêche, 27 avril 2017).
Circuler en milieu urbain en voiture peut en effet vite devenir un casse-tête : difficulté pour trouver une place de parking, temps perdu dans les embouteillages, coût du stationnement et du carburant, pollution… Face à ces difficultés, le vélo est parfaitement adapté aux contraintes des agglomérations, et est le mode de déplacement le plus efficace en ville !


- Rapide
En centre-ville, les contraintes de circulation (feux, bouchons, sens uniques…) ralentissent de façon conséquente le trafic automobile (14 km/h en moyenne selon l’ADEME), rendant le vélo compétitif en termes de temps de parcours (15 km/h en moyenne).

- Economique

Selon l’ADEME (agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie), l’usage quotidien d’une voiture en milieu urbain coûte en moyenne 6000 € par an. En 2019, le prix moyen d’un vélo (électriques compris) était de 566 € (Observatoire du cycle). Sans compter les économies en frais de carburant et de parking !

- Bénéfique pour la santé
L’OMS (organisation mondiale de la santé) recommande pour un adulte une activité physique hebdomadaire de 150 minutes. Le vélo permet de réaliser en partie cette activité, en effectuant ses occupations habituelles (aller au travail par exemple), et tout en optimisant son temps ! De même, un usage quotidien du vélo contribue à limiter les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancers, et à lutter contre l’obésité.

- Ecologique
Tout comme la marche à pied, le vélo n’émet aucun gaz à effet de serre, car seule l’énergie musculaire est sollicitée (hormis pour les vélos à assistance électrique). De même, le vélo est 9 fois moins consommateur d’espace qu’une automobile et 80 fois plus économe en matériaux (selon F. HERAN, spécialiste du vélo).

Se ressourcer en liberté

- Caminadour
Profitez des berges de l’Adour à travers cette promenade de 11,5 km entre Soues et Bours, tout en partageant l’espace avec les promeneurs à pied. Cet itinéraire vous permet de rallier des lieux clés du nord de l’agglomération, comme les lacs de Bours-Bazet, l’Arsenal, le centre de Tarbes ou encore le lac de Soues.
Plus d’informations ici 
- Voie Verte des Gaves
Construite en 2000 sur une ancienne voie de chemin de fer, la Voie Verte des Gaves est un itinéraire de 18 km arpentant la vallée des Gaves, entre Lourdes et Pierrefitte-Nestalas, en passant par Argelès-Gazost.
Plus d’informations ici
- Les pistes VTT du Pic du Jer
Surplombant la ville de Lourdes, le Pic du Jer offre non seulement un panorama unique, mais également des pistes VTT de descente, ayant accueilli la Coupe du Monde VTT UCI 2017.
Plus d’informations ici

Rouler en sécurité

Rouler à vélo nécessite de respecter un certain nombre de règles, en ville ou hors agglomération, afin de garantir la sécurité de chacun. Ainsi, le code de la route s’applique à tous les usagers, y compris aux cyclistes.
Tous les renseignements ici

 

Les aides disponibles

- Aide à l’achat d’un vélo électrique
La région Occitanie propose une aide à l’achat d’un Vélo à Assistance Electrique (VAE) neuf, à hauteur de 200 €, sous conditions de revenus.
Plus d’informations ici
- Coup de pouce vélo (réparation vélo)
Dans le contexte actuel de crise sanitaire de la Covid 19, le gouvernement propose une prise en charge de la réparation d’un vélo, à hauteur de 50 €. Cette aide n’est utilisable que pour un seul vélo par personne, et est valable jusqu’au 31 décembre 2020.
Plus d’informations ici

Les projets

Schéma directeur vélo et mobilités actives
Afin de développer la cyclabilité dans l’agglomération, la CATLP lance en septembre 2020 l’étude de son schéma directeur vélo et mobilités actives. Ce document vise à coordonner l’action territoriale dans l’objectif d’avoir un réseau cyclable cohérent, continu, sécurisé et attractif, en partenariat avec les communes, les associations, les acteurs socio-économiques et les institutions.


Véloroute 81
La Véloroute 81 est un itinéraire cyclable qui relie la façade atlantique à la côte méditerranéenne, de Bayonne à Perpignan. Une partie de cet itinéraire cyclotouristique traversera la CATLP, de Saint-Pé-de-Bigorre à Séméac, en passant par Lourdes et Tarbes. La V81 empruntera des voies séparées de la circulation ainsi que des routes peu fréquentées et sécurisées, et sera jalonnée de bout en bout par des panonceaux identifiables. Les études liées aux futurs travaux d’aménagement sont en cours, pour une réalisation prévue courant 2021.