Mobilité

Vélo : les règles actuelles en période de crise sanitaire

Vélo : les règles actuelles en période de crise sanitaire

La crise sanitaire actuelle impacte fortement nos modes de vie, et bouleverse nos pratiques de déplacement. Dans ce contexte, le vélo est un mode de transport mis en avant pour ses nombreuses qualités en milieu urbain (permet la distanciation physique, peu cher, peu encombrant, non polluant, bénéfique pour la santé et la forme physique). Quand et comment est-il possible d’utiliser le vélo pendant et après le confinement ?

 

Les usages du vélo autorisés en période de confinement

 

Durant la période de confinement, il est possible d’utiliser son vélo (avec son attestation) :

  1. Pour les motifs dérogatoires (travail, courses essentielles, familial impérieux)
  2. Pour la pratique d’une activité physique d’1h dans un périmètre d’1 km

 

 

Comment rouler à vélo en sécurité ?

 

Maintenir une distanciation physique

Le vélo est un mode de déplacement permettant naturellement une distanciation physique entre les différents usagers. Cependant des précautions pour ralentir la propagation du virus sont à prendre en compte :

  1. Pour rouler en file indienne : distance de 3 mètres entre chaque vélo
  2. Pour dépasser un autre vélo : maintenir une distance d’1 mètre pour dépasser

 

Respecter les règles de circulation habituelles

  1. Il est interdit de circuler avec un téléphone à la main ou avec tout autre dispositif susceptible d’émettre du son (oreillettes, casque audio…)
  2. Emprunter les pistes ou bandes cyclables existantes
  3. Circuler sur le côté droit de la chaussée
  4. Respecter les feux de circulation
  5. Seuls les enfants de moins de huit ans peuvent rouler sur les trottoirs, à allure réduite et sans gêner les piétons
  6. Pour tourner, tendre le bras vers la direction souhaitée

 

L’ensemble des règles sur : https://www.securite-routiere.gouv.fr/sites/default/files/2019-03/sr_depliantvelo_bd.pdf

 

 

Une prime de 50 € pour la réparation de votre vélo à partir du 11 mai

 

À partir du 11 mai, une prime exceptionnelle sera mise en place pour financer les réparations nécessaires à la remise en état des vélos. D’un montant maximal de 50 euros, elle permet de financer pour tout ou partie les frais de réparation (hors TVA) du vélo.

On ne peut en bénéficier qu’une seule fois par vélo jusqu’au 31 décembre 2020.

 

Quelles sont les réparations éligibles ?

La réduction s’applique tant pour le remplacement des pièces que pour le coût de la main d’œuvre.

Toutes les opérations de réparation sont éligibles tant qu’elles permettent à votre vélo de rouler en toute sécurité : changement de pneus, remise en état de freins, changement du câble de dérailleur... En revanche, les « améliorations » qui ne sont pas nécessaires pour rouler ne sont pas éligibles (accessoires, customisation, confort…).

 

Comment bénéficier de cette aide ?

L’ensemble des procédures est disponible sur le site https://www.coupdepoucevelo.fr/.

Une carte interactive sera mise en ligne sur le site à partir du 11 mai, afin de localiser les réparateurs affiliés à l’opération et d’accéder à leurs coordonnées. Il s’agit ensuite de prendre rendez-vous muni de son vélo, de son téléphone portable et d’un justificatif d’identité (CNI, passeport, permis de conduire ou titre de séjour).