News

Défi Locavore, retour sur la soirée de lancement

Défi Locavore, retour sur la soirée de lancement

Ce sont 50 foyers résidant sur le territoire qui se sont lancés dans l'aventure le mercredi 5 mai 2021 !

 

En présence de Gérard Trémège, Président de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, Jean-Claude Piron, Vice-Président en charge de l’environnement et de la transition écologique, André Laborde, Vice-Président en charge des espaces naturels et Cécile Prévost, conseillère communautaire déléguée au PCAET, le top départ du Défi Locavore a été donné.

 

Le Défi Locavore consiste à acheter et manger local pendant 6 mois. Plus d'informations ici.

 

Que l’aventure commence !

En guise de bienvenue, les foyers sélectionnés ont reçus un kit de départ contenant notamment une liste de producteurs et distributeurs de produits locaux pour faciliter leurs démarches de «consom’acteur» et un guide réalisé par le CPIE Bigorre-Pyrénées.

 

Après la présentation, place à l'animation !

Des ateliers d'une quinzaine de minutes ont plongé les participants dans le vif du sujet. Ont été proposés : jeu de cartographie des origines des céréales, fruits et légumes, atelier de création de beurre, photo langage à partir des peintures d’Arcimboldo, atelier anti-gaspillage réalisé par le SYMAT et choix du nom de l'équipe et du capitaine.

 

Suivez les aventures du Défi Locavore

La Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées partagera les aventures des 50 foyers participants au fil des mois sur son site ici et ses réseaux sociaux. Portraits, temps forts... ce sera aussi l’occasion de diffuser des conseils, découvertes et bons plans pour devenir locavore à son tour !
Restez connectés pour ne rien rater.

 

L’occasion pour l'agglo d’étudier les pratiques alimentaires de ses habitants.

Le Défi Locavore est réalisé dans le cadre du PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) de la CATLP qui a missionné le CPIE Bigorre-Pyrénées pour mener à bien cette étude. A terme, ces bonnes habitudes et pratiques apprises par  les foyers «testeurs» pourront  être valorisées et pérennisées pour contribuer au mieux-être des habitants de la CATLP, au renforcement de filières locales et à la découverte de notre territoire.