Patrimoine

Haras de Tarbes

publiée le 26-01-2018

Classé monument historique, le Haras national de Tarbes, inspiré par les arbres centenaires et les somptueuses écuries créées en 1806 par Napoléon est le domaine préservé des étalons hébergés dans des bâtiments d'architecture Empire. Destiné autrefois à produire des montures pour la cavalerie, le Haras National de Tarbes, aujourd’hui établissement public, est une agence spécialisée dans le développement de la filière cheval. En 1806, Napoléon Ier rétablit le Haras National de Tarbes qui, à partir du cheval tarbais, donne naissance à la race Anglo-arabe. Il s'est installé sur le site que l'on connaît aujourd'hui en 1810, puis est agrandi en 1832 et 1901. En 1835, les Haras de Tarbes fournissaient 35 % des chevaux destinés à la cavalerie légère. Le Haras c’est aujourd’hui 8 hectares de verdure au centre-ville. En 2016, le haras devient Tarbais ! C'est le mardi 19 juillet 2016 que l'achat du Haras National par la Mairie de Tarbes a été officialisé par la signature de l'acte de vente entre le Maire Gérard Trémège et Christian Vanier de l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation.